COMMUNIQUÉ DE PRESSE – RÉSULTATS FINANCIERS 2023

Admin

7 minutes

08/04/2024

Télécharger le communiqué de presse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – PARIS, LE 8 AVRIL 2023

La solidité économique au service de la redistribution mutualiste :
après seulement 3 ans d’existence, Aéma Groupe atteste d’une croissance rentable malgré une conjoncture difficile.

# UN NOUVEAU GROUPE DE PROTECTION MUTUALISTE

• Fondé en 2021 par Macif et AÉSIO mutuelle qui constituent sa gouvernance, Aéma Groupe a rejoint en 3 ans le top 5 du secteur de l’assurance et de la gestion d’actifs, avec l’acquisition d’Abeille Assurances en 2021 suivie de la création d’Ofi Invest en 2022 et de l’affiliation de la Mutuelle des Métiers de la Justice (MMJ) en 2023.

• Poursuivant sa stratégie d’ouverture, Aéma Groupe porte ainsi le modèle mutualiste au premier plan sur le marché de l’assurance et dans l’évolution de sa chaîne de valeur via quatre acquisitions en 2023 : Mondial Pare-Brise par Macif, Union Financière de France (UFF, rachat des parts minoritaires) et Les Bureaux de l’Epargne par Abeille Assurances, et Egamo par Ofi Invest*.

# DÉVELOPPEMENT

• Comme en 2021 et en 2022, Aéma Groupe poursuit la croissance organique de son portefeuille de sociétaires, adhérents et clients avec 130 000 nouveaux assurés en 2023, protégeant ainsi plus de 11,7 millions de personnes.
• En 2023, Aéma Groupe affiche un chiffre d’affaires de 15,6 milliards d’euros présentant des dynamiques métiers contrastées avec un développement positif sur l’IARD et la Santé-Prévoyance et un recul en Epargne-Retraite.

# REDISTRIBUTION

• En 2023, le groupe a accru sa capacité de redistribution en versant à ses assurés plus de 9,2 milliards d’euros (vs 8,9 milliards d’euros en 2022). Fidèle à son modèle mutualiste, sans actionnaire financier, Aéma Groupe présente un niveau de redistribution des prestations (en IARD et en Santé-Prévoyance) et des produits financiers (en Epargne-Retraite) à ses sociétaires, adhérents et clients, parmi les meilleurs du marché.

# SOLIDITÉ ÉCONOMIQUE

• Malgré une conjoncture difficile, Aéma Groupe maintient un résultat net positif, à 50,9 millions d’euros en 2023 (en baisse de 58,2 %). Ce résultat est notamment marqué par la dégradation de la marge technique de l’activité IARD (ratio combiné de 105,6 %) pénalisée par une charge climatique nette de 446 millions d’euros et une forte inflation des coûts moyens de réparation.
En Santé-Prévoyance, le ratio combiné est en amélioration à 100,9 % sous l’effet d’une sinistralité plus favorable, et des premiers résultats des plans de redressement initiés en 2022 sur ce métier. L’Epargne-Retraite et la Gestion d’Actifs contribuent positivement au résultat net du groupe.
• La solvabilité est en progression de 23 points depuis la création du groupe en 2021 atteignant 178 % en 2023. La baisse de 10 points observée depuis 2022 s’explique notamment par
le choix du non-renouvellement de la dette subordonnée de 400 millions d’euros arrivée à échéance en 2023. Ce choix s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de réduction du niveau
d’endettement du groupe.

# À VOS MARQUES – le plan stratégique à horizon 2026

• Après 3 ans de croissance, le nouveau plan stratégique 2024-26 « Aéma 2026 : À vos marques ! » a pour objectif de consolider l’assise du groupe et de ses marques (Macif, AÉSIO mutuelle, Abeille Assurances, Ofi Invest) à travers le développement de synergies et l’affirmation de sa différence mutualiste.

AÉMA GROUPE : UNE DIVERSIFICATION
EQUILIBRÉE DES ACTIVITÉS ET DES RISQUES

1. Un chiffre d’affaires qui reflète le marché français de l’assurance

Le chiffre d’affaires du groupe s’élève à 15,6 milliards d’euros pour l’exercice 2023, en légère baisse de 3,1 %.

Pour le métier IARD, les cotisations acquises augmentent de +4,2 % et atteignent 5,7 milliards d’euros, contribuant pour 37 % au chiffre d’affaires consolidé du groupe. Cette hausse est portée par une bonne dynamique de développement aussi bien sur l’auto que sur l’habitation.

Pour le métier Santé-Prévoyance, les cotisations acquises augmentent de +2,7 %** et atteignent 3,3 milliards d’euros, contribuant pour 21 % au chiffre d’affaires consolidé du groupe.

**+0,6 % à périmètre constant

Le métier Épargne-Retraite, avec une collecte brute de 6,6 milliards d’euros, contribue pour 42 % au chiffre d’affaires consolidé du groupe. L’activité enregistre une baisse de -11,1 % àpérimètre constant. Les encours sur lesquels sont assis la majeure partie des revenus du secteurÉpargne-Retraite sont néanmoins en augmentation à 107,4 milliards d’euros, confirmantainsi la soliditédu modèle.

2. Une contribution économique portée par l’Epargne-Retraite et par la Gestion d’Actifs

Le résultat net part du groupe en 2023 est de 50,9 millions d’euros, en baisse de 58,2 %.

Il est marqué par la baisse de la marge technique sur l’activité IARD (ratio combiné de 105,6 %), pénalisée par une année sinistrée sur le plan climatique, le durcissement des conditions de réassurance et une inflationimportante descoûts moyens de réparation.

En Santé-Prévoyance, la marge technique s’améliore sous l’effet des redressements tarifaires (ratio combiné de 100,9 %), d’une amélioration du solde technique et d’une réduction du taux de frais. Par ailleurs, la marge financière évolue positivement à la suite de la hausse des taux et de la réalisation de plus-values.

Le résultat net Épargne-Retraite reste le principal contributeur du résultat net du groupe avec une contribution de 100,8 millions d’euros, mais enregistre une baisse par rapport à fin 2022, en partie expliquée par l’effet « année pleine » de la charge financière liée à la dette subordonnée émise par Abeille Vie en 2022.

L’encours d’actifs sous gestion s’élève à 203,6 milliards d’euros (+13,7 % vs 2022), marqué notamment par le rachat d’Egamo (18,5 milliards d’euros d’actifs sous gestion) par Ofi Invest au 31 décembre 2023***. La gestion d’actifs contribue positivement au résultat net du groupe pour 47 millionsd’euros.

3. Une solvabilité en hausse depuis la création du groupe

Le taux de couverture Solvabilité2 (S2) du groupe est de 178 %,en recul de 10 points par rapport à 2022.

Cette baisse s’explique principalement par le remboursement d’une dette subordonnée externe de 400 millions d’euros en mars 2023, ainsi que par l’évolution des conditions de marchés et la commutation d’un traité de réassurance. Ces deux dernierspointsont augmenté le besoinen capital en 2023.

2023, DERNIÈRE ANNÉE D’UN PREMIER PLAN STRATÉGIQUE RÉUSSI

Un groupe en croissance qui porte un modèle solide et pertinent face à la conjoncture

En associant des marques fortes (AÉSIO mutuelle, Macif, Abeille Assurances, Ofi Invest), référentes sur leurs marchés, aux expertises complémentaires et mues par un socle de valeurs communes, Aéma Groupe couvre l’ensemble des besoins en protection de plus de 11,7 millions d’assurés (+130 000 sociétaires, adhérents et clients en 2023).

Malgré la conjoncture difficile et volatile qui a marqué ses trois premières années d’existence, Aéma Groupe maintient sa position dans le top 5 sur le marché de l’assurance et de la gestion d’actifs (via Ofi Invest) en France en 2023.

Fort de la pertinence de son modèle mutualiste unique, Aéma Groupe a su construire un ensemble solide et en croissance continue grâce à la stabilité de sa gouvernance portée par deux mutuelles, Macif et AÉSIO mutuelle, porteuses d’une vision à long terme – et grâce à la complémentarité de ses métiers, de ses réseaux de distribution et de ses risques.

L’affirmation d’un modèle mutualiste activiste

Dans un contexte socio-économique incertain et dans une société en quête d’un projet collectif porteur de sens et d’avenir, Aéma Groupe se positionne comme acteur de l’économie sociale et solidaire, fier de son identité mutualiste.

Par ses activités, Aéma Groupe affiche en 2023 un montant inédit de 9,23 milliards d’euros redistribués à ses assurés, en hausse de 330 millions d’euros par rapport à 2022, soit 4,38 milliards en prestations IARD, 2,58 milliards en prestations Santé-Prévoyance et 2,27 milliards de produits financiers en Epargne-Retraite.

Engagé pour la société et l’environnement, Aéma Groupe a développé depuis 3 ans des prises de positions et a déployé des actions au service des transitions. Fort de ses valeurs et de ses convictions mutualistes, le groupe agit en actionnaire, mais aussi en investisseur responsable via les portefeuilles des sociétés d’Aéma Groupe, conscient de l’urgence de faire accélérer leur transition vers des pratiques plus durables. Avec plus de 200 milliards d’euros d’actifs sous gestion, la capacité d’investissement conséquente d’Aéma Groupe est un véritable levier pour accélérer les transitions face aux enjeux climatiques et sociétaux. Depuis 2021, Aéma Groupe a ainsi investi plus de 6 milliards d’euros dans des obligations vertes, sociales et durables, dont plus de 1,3 milliard d’euros en 2023.

Convaincu que l’union fait la force, Aéma Groupe a par ailleurs rejoint un certain nombre d’initiatives de place – Principes pour l’Investissement Responsable (PRI), Forum pour l’Investissement Responsable (FIR) – et participe ainsi activement aux débats et aux engagements de l’écosystème. À travers son adhésion à la Net Zero Asset Owner Alliance (NZAOA), Aéma Groupe s’est doté d’une stratégie ambitieuse pour décarboner son portefeuille. Le groupe a également signé en juillet 2023 l’appel Deep Sea Mining de la Finance for Biodiversity Foundation (FFBF) pour aider, protéger et restaurer la biodiversité et les écosystèmes à travers leurs investissements et activités de financement.

À VOS MARQUES !
UN NOUVEAU PLAN STRATEGIQUE A HORIZON 2026

Le premier plan stratégique d’Aéma Groupe « Cap 2023 : Construire pour conquérir » a permis d’installer un nouvel acteur mutualiste de premier plan sur le marché de l’assurance français.

Conforté par cette croissance réussie, le groupe annonce s’engager dans un nouveau plan stratégique baptisé

« Aéma 2026 : À vos marques ! » Dans un contexte macroéconomique sous tension, ce second plan vise à consolider le projet commun du groupe, son assise économique et financière et celles de ses entités.

S’appuyant toujours sur la gouvernance de ses mutuelles fondatrices et sur sa nouvelle structuration autour de ses 4 marques, il articule les plans stratégiques respectifs de Macif, AÉSIO mutuelle, Abeille Assurances et Ofi Invest autour de plusieurs priorités communes :

  • La croissance et le développement de la qualité de services des marques ;
  • La poursuite des synergies au sein du groupe ;
  • L’affirmation d’une différence mutualiste notamment via la défense des intérêts de ses assurés, et de ses intérêts en tant qu’assureur en France et en Europe au regard de l’intensification réglementaire ;
  • La poursuite d’une stratégie d’ouverture afin d’anticiper les futurs besoins en matière de protection et d’asseoir un positionnement plus large que le seul métier assurantiel ;
  • Le renforcement de son impact sur la société et l’environnement à travers des engagements en faveur d’une finance et d’une assurance responsables, avec un objectif de réduction de 50 % de son empreinte carbone dans ses portefeuilles d’investissement.

Avec le déploiement de ce nouveau plan stratégique sur la période 2024-2026, Aéma Groupe entend ainsi répondre à son ambition originelle de garantir une protection de qualité et accessible au plus grand nombre face aux difficultés économiques, sociales et environnementales.

Télécharger le communiqué de presse